Sol Naturel 

Longtemps restreints aux couloirs, placards et entrées, les fibres végétales prennent place dans les pièces à vivre. Leur coté déco et écologique en font des revêtements de sol très appréciés pour leur résistance et leur confort.

 

Qu’est-ce qu’un sol naturel ?

Un sol naturel est un revêtement de sol souple composé de fibres végétales. Cette composition le différencie des autres sols souples : PVC, moquette, linoléum ou liège.
Ce type de sol se caractérise par son élégance naturelle apportant une ambiance chaleureuse à la pièce. Issues de végétaux, ces fibres sont saines et écologiques.
Résistants et confortables, les sols naturels atténuent les sons grâce à leur sous-couche en latex, feutre ou jute. De même, ils isolent du froid et régulent l'hygrométrie d'une pièce : selon le degré d'humidité du climat local, les fibres vont soit absorber l'humidité ou au contraire en rejeter. 
Bon à savoir : En fonction de leur environnement, les fibres naturelles qui sont des matières organiques peuvent s'étirer ou se rétrécir.

Antistatiques, ces fibres sont également difficilement inflammables. Côté esthétique, elles peuvent être tissées de différentes manières : simple ou double tressage, tissage droit, natté ou en chevrons pour une déco à la carte.

 

Le jonc de mer

 

Originaire des régions de basse altitude en Asie-Pacifique, cette fibre est tirée de plantes aquatiques et aime l'eau. Facile d'entretien, le jonc de mer doit être humidifié de temps en temps afin de ne pas trop s'assécher et devenir cassant. 

Imputrescible, non poreux, très résistant et peu sensible aux taches, il s'affirme esthétiquement par l'irrégularité de son tissage. Il est préférable d'éviter la pose en salle de bains car le jonc de mer pourrait noircir faute d'une ventilation suffisante.

Bon à savoir : le jonc de montagne provient des rivières d'altitude (eau douce) d'où sa couleur ocre d'origine. Son procédé de fabrication à base de tissage est le même que celui du jonc de mer. Il a toutefois un aspect plus fin et s'avère fort résistant.

 

Le sisal

 

C’est une fibre originaire de l'agave, un cactus subtropical. Résistant à l'usure, le sisal brille par son raffinement et sa disponibilité dans de nombreuses teintes. Naturellement d'une couleur blanc crémeux, c'est la fibre végétale qui supporte le mieux les teintures. Si la poussière a du mal à s'y incruster, le sisal craint tout de même les taches (éviter de le poser dans les chambres d'enfant), l'humidité et l'eau.

Il est recommandé de le traiter préventivement et de privilégier le sisal à tissage plat, plus résistant que le tissage bouclé, pour les pièces à fort trafic.